Quels sont les traitements de la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson est une maladie qui est fréquente chez les personnes âgées. De nos jours, il existe plusieurs types de traitements pour traiter cette maladie. Vous avez le choix entre un traitement de médicaments ou un traitement chirurgical. Concernant le traitement avec les médicaments, son efficacité peut varier d’un individu à un autre. Il vous faudra alors trouver un traitement adapté à la personne pour une meilleure efficacité. A noter que lors du traitement de la maladie de Parkinson, la rééducation tient aussi une place importante et ne doit pas être prise à la légère.

Les traitements médicamenteux de la maladie de Parkinson

Parfois, l’évolution de la maladie ne s’arrête pas avec un traitement adéquat. En général, les traitements ont pour but d’avoir une qualité de vie meilleure pour le patient. Pour améliorer les troubles moteurs, la Levodopa est généralement le médicament prescrit par le médecin. Certains symptômes moteurs seront améliorés comme le tremblement ou la rigidité. Une augmentation de la dose sera nécessaire au fil du temps pour une meilleure efficacité. Le seul inconvénient du médicament est qu’il peut être à l’origine des dyskinésies. Les agonistes dopaminergiques sont aussi utilisés dans le traitement de la maladie de Parkinson. Ils peuvent avoir un effet sur la dépression par exemple, qui est un signe non moteur de la maladie, ce qui rend ce traitement plus avantageux par rapport à d’autres. Des changements de comportements peuvent par contre apparaître.  

Traiter chirurgicalement la maladie de Parkinson

A part les traitements médicamenteux, il existe aussi comme solution le traitement chirurgical pour traiter la maladie de Parkinson. Le traitement chirurgical de la maladie consiste à implanter des électrodes dans une zone précise du cerveau. Ces électrodes servent à stimuler le milieu cérébral du patient pour traiter les symptômes moteurs et non moteurs. Les tremblements, la rigidité ou la lenteur peuvent alors être traités par ce type de traitement.

Comment les médicaments sont administrés ?

L’administration des médicaments peut être réalisée avec différentes manières. La voie orale reste le plus courant. Actuellement, il serait possible d’injecter par exemple les agonistes dopaminergiques par voie intestinale. Pour cela, une pompe à duo dopa sera nécessaire. Elle délivrera un gel qui va se charger de transformer la Levodopa en dopamine avant qu’elle arrive au cerveau. La voie sous-cutanée est aussi un moyen pour administrer le traitement. Une pompe ou un style à apomorphine sera alors utilisé dans ce cas.

Canicule : les bons gestes pour lutter contre la chaleur
Mémoire des seniors : les clés pour l’entretenir